Liquidity-Stress-Testing Banner 1920 200

Liquidity Stress Testing

ESMA a publié en septembre 2019 les lignes directrices finales sur la méthodologie à appliquer pour la réalisation des tests de résistance sur la liquidité des OPCVM et des FIA..

L'objectif de ces lignes directrices qui prendront effet le 30 septembre 2020 est de mieux définir la manière dont le gestionnaire de fonds d'investissement doit exécuter les exigences en matière de tests de résistance énoncées dans la directive 2011/61 / UE.

L'objectif est également d'atténuer les risques de liquidité, de préserver la stabilité financière et de promouvoir la convergence en établissant des pratiques de surveillance cohérentes, efficientes et efficaces.

EFA propose une gamme complète de services pour mesurer et surveiller les risques conformément aux exigences réglementaires, y compris la surveillance et les tests de résistance des risques de liquidité conformément aux directives de l'ESMA.

Description des services

 

EFA effectue à une fréquence [1] convenue avec le Client les tests de résistance de la liquidité du fonds conformément au guide de méthodologie des risques d'EFA [2] partagé avec le client.

 

L'offre comprend les services suivants:
 

  • Redemption shock modelling
    • Determination of net flows
    • Distribution of net flows
    • Calibration of the redemption shock  
  • Impact of the shock on the portfolio
    • Liquidity measure using HQLA approach
    • Liquidation strategies
    • Resilience  
  • Second-round effects
    • Price impact
    • Flow-returns relationship


L'analyse LST sera fournie au client dans un fichier PDF montrant tous les résultats et les hypothèses et données sous-jacentes.

 

Pour plus d'information, merci de nous contacter via notre formulaire

 

[1] LST doit être effectuée au moins une fois par an: tous les trimestres correspondent à la fréquence recommandée, sauf si une fréquence plus élevée (ou plus basse) est justifiée en fonction de la nature, de l’échelle, de la complexité, du profil de risque et du cycle de vie du fonds. Le motif de décision sur la fréquence la plus appropriée doit être décrit dans la politique du LST. [2]

Le guide méthodologique est mis à disposition du client lors de la souscription au service.